Image default
Biologie Gezondheid Psy telex

Soigner son microbiote intestinal pour sortir de l’alcoolisme

Christian Du Brulle

Deze inhoud is alleen beschikbaar in het Frans.

Une étude menée par des chercheurs du Louvain Drug Research Institute de l’UCLouvain (campus de Woluwe-St-Lambert) montre qu’une intervention sur la composition du microbiote intestinal pourrait aider à lutter contre l’alcoolisme.

La chercheuse Sophie Leclercq s’est intéressée au rôle du microbiote intestinal dans le développement des symptômes émotionnels et cognitifs qui caractérisent l’addiction à l’alcool.

Avec son équipe elle a transplanté un échantillon de matière fécale provenant du microbiote intestinal de patients alcooliques à des souris et a étudié les changements de comportement des rongeurs.

Les chercheurs ont constaté que le transfert de microbiote de patients alcooliques rendait les souris plus dépressives, plus stressées, et moins sociables. Ils ont aussi constaté des modifications de voies neurobiologiques qui touchent des régions cérébrales importantes dans la régulation des mécanismes de récompenses aux drogues. Enfin, ils ont mis en évidence une baisse des taux sanguins d’un métabolite produit par le foie, le β- hydroxybutyrate (BHB), connu pour avoir de nombreux effets bénéfiques sur les fonctions cérébrales et le comportement.

La raison de cette baisse ? « L’organisme surproduit l’éthanol qui inhibe la voie de synthèse du BHB. Autrement dit, certaines espèces bactériennes présentes dans le microbiote de patients alcooliques sont capables de produire elles-mêmes de l’éthanol, ce qui impacte autant leur métabolisme que leur comportement », indique l’UCLouvain dans un communiqué. Dans le cas de patients alcooliques, les chercheurs ont observé que les patients avec des taux bas de BHB étaient plus dépressifs, moins sociables et présentaient une appétence à l’alcool plus élevée. De quoi imaginer un nouveau type de traitement pour aider les patients souffrant d’une addiction à l’alcool.

D-day voor de duikboten van de Ecole Polytechnique (ULB)

Christian Du Brulle

Onderzoek toont aan dat visrijk gebied veranderde in een woestijn

frans

Kankercellen stockeren lipiden als energiebron voor de vorming van metastasen

Christian Du Brulle