Image default
Archéologie Geschiedenis Instellingen Samenleving Smile telex

Rascar Capac n’est pas un roi inca

Christian Du Brulle

Deze inhoud is alleen beschikbaar in het Frans.

Depuis 70 ans, la momie précolombienne AAM5939 du Musée Art et Histoire de Bruxelles est devenue une star! Cette momie dont on ne connaissait pas grand-chose jusqu’il y a quelques mois avait été repérée par Hergé, le dessinateur de Tintin, qui aimait se documenter abondamment pour les aventures de son reporter de papier.

Personnage mythique de l’album de bandes dessinées « Les 7 boules de cristal », publié en 1948, la fameuse momie a été baptisée « Rascar Capac » par le dessinateur.

Recroquevillée sur elle-même, rachitique, à la peau desséchée et au regard noir et sans vie, la momie est présentée dans cette aventure de Tintin comme un roi inca momifié. Mais est-ce bien le cas? Pour les scientifiques, et singulièrement le Dr Serge Lemaître, archéologue et conservateur des collections « Amériques » au Musée Art & Histoire, cela restait un mystère qu’il a entrepris de lever ces deux dernières années.

Les recherches sur l’histoire et les origines de cette momie sont au centre du documentaire qui vient d’être réalisé: « Tintin et le mystère de la momie Rascar Capac ». D’une durée de 52 minutes, ce documentaire de Frédéric Cordier (le réalisateur bruxellois auquel on doit déjà un film qui suit les plongeurs archéologues de l’Université libre de Bruxelles dans les eaux du lac Titicaca, au Pérou), suit les avancées des travaux du Dr Lemaître et de l’archéologue Caroline Tilleux, qui s’intéresse aux momies égyptiennes comme précolombiennes.

Diverses analyses sont réalisées, notamment des examens médicaux. Rascar Capac est passé au scanner des Cliniques universitaires Saint-Luc, à Bruxelles. Des datations par radiocarbone ont été faites à l’Institut Royal du Patrimoine Artistique (IRPA), des analyses archéobotaniques ont également été réalisées à l’Institut royal des Sciences naturelles de Belgique.

La momie "Rascar Capac" du Musée Art & Histoire de Bruxelles passe au scanner des Cliniques Universitaires Saint-Luc, à Woluwé. © Panoramique Terre Productions / Xavier Rambaud.
La momie “Rascar Capac” du Musée Art & Histoire de Bruxelles passe au scanner des Cliniques Universitaires Saint-Luc, à Woluwé. © Panoramique Terre Productions / Xavier Rambaud.

 

Au final, toutes ces informations permettent de cerner un peu mieux la fameuse momie. Le verdict scientifique est clair: Rascar Capac n’est pas la momie d’un roi inca. Il s’agirait plutôt d’un humble pêcheur de la côte Pacifique, au nord de l’actuel Chili, dans la région d’Arica.

Le film « Tintin et le mystère de la momie Rascar Capac », de Frédéric Cordier, sera diffusé le 21 décembre sur ARTE, à 22h15.

Print Friendly, PDF & Email

La technologie au secours de l’Agneau mystique

Christian Du Brulle

Grafeen moet ijsvorming op vliegtuigen voorkomen

Christian Du Brulle

ULB-onderzoekers voorspelden de uitbarsting van de Filippijnse vulkaan Taal

Christian Du Brulle