Image default
Bedrijven Economie Gezondheid Instellingen Klimaat Politiek Samenleving telex

Les modèles économiques durables expliqués par SEMod

Christian Du Brulle

Deze inhoud is alleen beschikbaar in het Frans.

Economie circulaire, économie de la fonctionnalité, économie du partage, économie sociale ou encore économie « responsable »… Le projet SEMod (Sustainable Economic Models), du Centre européen de recherche sur la microfinance de l’ULB, s’adresse aux jeunes.

Il se base sur les résultats d’un projet de recherche de la Politique Scientifique fédérale auquel a participé l’équipe de l’ULB et qui traitait des comportements prosociaux et pro-environnementaux dans les organisations à but lucratif. SEMod traduit certains résultats de ces travaux dans un langage simple et accessible. Mieux encore, ces résultats vulgarisés se déclinent en pièce de théâtre, dossiers pédagogiques en ligne et vidéos.

Découvrez ici la vidéo « Pizza Economie », produite dans le cadre de SEMod

 

 

« Nous avons développé ces outils à la suite du projet fédéral portant sur les activités de développement durable d’entreprises alimentaires », précise le Dr Marek Hudon, professeur à la Solvay Brussels School of Economics and Management de l’ULB. « La pièce de théâtre a déjà été montrée dans plusieurs écoles secondaires. Mais les outils que nous sommes en train de peaufiner intéressent aussi les enseignants du supérieur qui souhaitent repenser leurs approches pédagogiques ».

Face à la pandémie de COVID-19, beaucoup soulignent la nécessité de repenser notre économie. Les modèles économiques durables (économie circulaire, fonctionnelle, du partage, etc.) contribuent à cette réflexion. La crise sanitaire a également incité de nombreux enseignants du secondaire et du supérieur à repenser leurs approches pédagogiques. L’action SEMod rencontre cette double préoccupation. Elle met à disposition du matériel pédagogique innovant sur le développement durable et les modèles économiques durables qui peuvent y être liés.

SEMod souhaite aujourd’hui élargir le nombre d’élèves touchés en direct par le spectacle, via de nouvelles représentations dans les écoles, quand les conditions sanitaires le permettront. Outre des représentations en français, des représentations en anglais ou en néerlandais sont également envisagées. « Nous préparons également un webdocumentaire, accessible à tous, et qui fera la synthèse du projet de recherche fédéral », précise le Pr Hudon.

Breekt het Antarctisch ozongat 2020 het record van 2006?

Christian Du Brulle

Brusselse universiteiten en hogescholen organiseren virtuele infodagen

frans

Sneetje van vijf centimeter maakt open hartchirurgie overbodig

frans