Image default
Aarde Cosmos Instellingen Smile telex

La vie du Soleil revisitée par les citoyens

Christian Du Brulle

Deze inhoud is alleen beschikbaar in het Frans.

Les spécialistes du Soleil de l’Observatoire royal de Belgique lancent un projet de sciences participatives. Baptisé Val-u-Sun, il s’agit, pour le grand public, d’aider les chercheurs à mieux (re)compter les taches qui maculent de temps à autre la surface du Soleil.

Le nombre de taches qui apparaissent à la surface du Soleil trahit son activité interne. En les étudiant, les chercheurs tentent de percer le fonctionnement de notre étoile, mais aussi de mettre en lumière d’éventuels phénomènes physiques encore mal connus qui s’y déroulent.

Avec cette opération de science citoyenne, il n’est bien sûr pas question pour un amateur d’observer directement le Soleil. Ce sont les archives de l’Observatoire qui sont ici concernées. « Il s’agit de réinterpréter les dessins d’observation de taches solaires produits depuis 70 ans environ, à Bruxelles », explique le Dr Frédéric Clette, responsable de la station solaire de l’Observatoire royal de Belgique à Uccle.

« Nous aimerions que les volontaires nous disent ce qu’ils voient sur les 20.000 dessins dont nous disposons. Leurs regards neufs sur ces images pourraient nous aider à identifier des structures, des groupes de taches solaires auxquels nous n’avons pas pensé et ainsi faire progresser nos connaissances sur le Soleil ».

Les taches solaires sont des taches sombres qui apparaissent à la surface du Soleil. Les observateurs professionnels les comptent et les dessinent à la main depuis plus de 400 ans, en réalité, depuis l’invention du télescope par Galilée.

De nos jours, ils observent aussi le Soleil avec des instruments modernes, numériques ou encore avec des satellites. Mais ils continuent aussi de le faire avec un papier et un crayon, afin de maintenir la continuité entre les observations passées et récentes.

En conservant la même méthode, les scientifiques peuvent ainsi comparer les taches solaires du passé avec celles observées aujourd’hui. Ceci donne lieu à une des plus longues archives de données scientifiques de l’histoire des sciences.

Print Friendly, PDF & Email

L’ULB décode la propagande de guerre

Christian Du Brulle

Nieuw rapport schetst de milieueffecten van offshore windparken in het Belgische deel van de Noordzee

frans

Eutopia moet Europese universiteiten beter leren samenwerken

frans