Image default
Gezondheid Samenleving Techno telex

La fiabilité des bracelets connectés low cost sous la loupe

Christian Du Brulle

Deze inhoud is alleen beschikbaar in het Frans.

Voici une étude menée par des scientifiques belges, dont la Pre Ann De Smet (ULB), qui devrait aussi intéresser les associations de consommateurs. Les chercheurs ont tenté de savoir quelle était la qualité des informations obtenues par différents bracelets d’activités.

Ces instruments deviennent de plus en plus populaires depuis leur apparition, il y a une dizaine d’années. Ils permettent de mieux suivre nos niveaux d’activité physique ou encore nos temps de sommeil. Ils constituent aussi des outils intéressants pour les professionnels de la santé qui peuvent adapter certaines de leurs interventions sur les patients qui portent ce genre d’instruments.

L’objectif principal de l’étude était de déterminer si les bracelets bon marché étaient aussi utiles et précis dans leurs mesures que les bracelets haut de gamme. Les informations provenant de six bracelets bon marché ont ainsi été analysées. Tous mesuraient le nombre de pas, l’activité physique intense à modérée et les durées de sommeil des volontaires.

Une vingtaine d’adultes ont ainsi été pistés pendant trois jours et trois nuits. Chacun portait un bracelet bon marché et un bracelet haut de gamme au poignet. Ils étaient également munis de deux autres appareils professionnels de mesures  (portés à la hanche et sur le haut du bras), afin de permettre des comparaisons.

Il ressort de cette étude que les bracelets d’activité testés ont livré des indications plus ou moins fiables en ce qui concerne la mesure du nombre de pas. Les résultats sont par contre moins convaincants en ce qui concerne les données liées aux exercices physiques plus intenses. Les chercheurs se montrent cependant optimistes par rapport à l’utilité de ce genre de capteurs connectés. Mais avant de tirer des conclusions définitives, ils disent aussi qu’il faudra également analyser les applications qui captent et analyses ces données.

 

Do you speak Brussels?

Christian Du Brulle

Nieuw kankermedicijn moet eigen afweer sterker maken

Christian Du Brulle

Le satellite SIMBA est prêt au départ

Christian Du Brulle