Image default
Biologie Gezondheid Samenleving telex

En Belgique, 8,4 % des professionnels de la santé ont développé des anticorps contre le SARS-CoV-2

Christian Du Brulle

Deze inhoud is alleen beschikbaar in het Frans.

Début mai, 8,4 % des professionnels de la santé travaillant dans les hôpitaux belges avaient développé des anticorps contre le SARS-CoV-2, le virus responsable du COVID-19. Voilà ce que montre une étude de l’institut belge de santé Sciensano (Bruxelles) et de l’Institut de Médecine Tropicale à Anvers réalisé sur base de 785 échantillons de sang prélevés entre le 6 et le 10 mai derniers.

Ces échantillons sanguins ont été prélevés chez des professionnels de la santé actifs dans les hôpitaux belges. “80% de ces professionnels exercent une profession paramédicale et 20% d’entre eux sont des médecins”, précisent les deux institutions scientifiques dans un communiqué. “La moitié d’entre eux a plus de 39 ans (la personne la plus jeune est âgée de 20 ans, la plus âgée de 67 ans) et la majorité des personnes testées étaient des femmes (80 %).  Le personnel testé provenait aussi bien d’unités COVID que d’unités non-COVID.

Autre information issue de cette étude: 90 % des participants qui présentent des anticorps ont rapporté avoir éprouvé au moins un symptôme du COVID-19 depuis le début de l’épidémie. Les professionnels de la santé ont développé 2 fois plus d’anticorps contre le COVID-19 que la population adulte saine, “où l’on observe que 4,3 % des personnes a développé des anticorps, selon l’étude effectuée avec la Croix-Rouge”, indique Sciensano.

Onze huiskatten komen uit Egypte, en werden in de Romeinse tijd verspreid

frans

Verschillende neolitische bevolkingsgroepen hadden weinig contact

frans

Krokodil van Bernissart was een alleseter

Christian Du Brulle