Image default
Bedrijven Europa Instellingen Samenleving Techno telex

Des drones renifleurs de mines à la rescousse

Christian Du Brulle

Deze inhoud is alleen beschikbaar in het Frans.

Le déminage est une activité titanesque et dangereuse. Une innovation en la matière vient de voir le jour à Bruxelles. Chez « Handicap International Belgique», le projet « Odyssée 2025 » livre d’intéressants résultats. « Avec l’aide de la société Mobility Robotics, nous avons localisé pour la première fois des mines sous terre à l’aide de drones », indique-t-on chez Handicap International, à Bruxelles.

L’expérience est en cours au Tchad depuis le mois de février dernier, notamment grâce au soutien de la Coopération belge au développement.

« C’est une petite révolution pour le monde du déminage humanitaire ! », s’enthousiasme Xavier Depreytere, responsable du projet Drones chez Handicap International. « Depuis plusieurs mois, nous testons l’apport de drones pour accélérer la détection des mines dans les zones contaminées. Aujourd’hui, nous passons un nouveau cap avec la possibilité de localiser les mines enfouies dans le sol. »

Différences de température

Lors des tests réalisés dans le nord du Tchad en zone désertique, un drone a effectivement pu repérer la présence de mines antipersonnelles et antichars. « Le drone qui survole le champ de mines est doté d’un capteur infrarouge. Cette technologie permet de mesurer à distance la température du sol. Dans les conditions de tests réalisés dans le désert, il a été possible de localiser des mines enfouies dans le sol. Nous pensons que les mines changent la température de la zone où elles sont enfouies », explique Xavier Depreytere.

Les photos ci-dessous démontrent l’expérience. La photo de gauche est prise avec une caméra normale, celle de droite avec un capteur infrarouge et couvre la même zone. Sur l’image infrarouge, on observe la position des mines enfouies (points noirs) »,  précise Xavier Depreytere.

Images obtenues par drone au Tchad. A gauche, prise de vue classique. A droite, image de la même zone en infrarouge. Les "points noirs" dénotent la présence de mines. © Handicap International
Images obtenues par drone au Tchad. A gauche, prise de vue classique. A droite, image de la même zone en infrarouge. Les “points noirs” dénotent la présence de mines. © Handicap International pour toutes les photos de cet article

 

Cette technologie devrait permettre, à terme, de réduire considérablement la durée des opérations de déminage et de sécuriser davantage le travail des démineurs.

« En repérant avec précision les mines enfouies, nous pourrons désormais déployer nos équipes de démineurs de façon plus ciblée et plus sécurisée », précise Xavier Depreytere.

C’est dans le cadre du projet Odyssée 2025, financé par la Direction-Générale Coopération au développement et Aide humanitaire (DGD) du gouvernement belge, que Handicap International a pu tester l’apport des drones dans ses opérations de déminage au nord du Tchad. Dans le pays, plus de 100 millions de mètres carrés sont contaminés par les mines et les restes explosifs de guerre.

Le projet Odyssée 2025, est le nom du projet que Handicap International mène avec 4 partenaires spécialisées dans les nouvelles technologies depuis septembre 2018 dans le nord du Tchad: Mobility Robotics (spécialisé dans le pilotage de drone), Third Element Aviation (fabricant de drones sur mesure et concepteur de capteurs), Inzentive (qui a développé un service gestion de données) et Dynergie (chargée de faire des propositions innovantes sur les méthodes de déminage).

Ce projet d’expérimentation de méthodes innovantes en déminage (Odyssée2025), comprenant l’utilisation de drones, de techniques de géolocalisation et de caméra infrarouge, est soutenu par la Direction générale Coopération au développement et aide humanitaire du gouvernement belge et est déployé sur la zone opérationnelle du projet PRODECO (« Projet de déminage et de développement économique »), financé par l’Union européenne, au Tchad.

Print Friendly, PDF & Email

4 ou 58 cm ? L’impact de la fonte de l’Antarctique sur le niveau des mers divise les spécialistes

Christian Du Brulle

Betere beeldvorming immuuncellen kan behandelingen succesvoller maken

frans

Drie keer 500.000 € voor de laureaten van de Innoviris Innovative Starters Award

frans