Image default
Bedrijven Gezondheid Samenleving Smile Techno telex

Corona : initiative bruxelloise pour réduire la distanciation sociale entre les kinés et leurs patients

Christian Du Brulle

Deze inhoud is alleen beschikbaar in het Frans.

Élaborée par un médecin bruxellois, l’appli gratuite « MyMedicoach » est désormais librement disponible sur les “stores”. Cette application pour smartphones veut aider les patients à garder le lien avec leur kinésithérapeute. Le développement de cette appli date d’avant les périodes de confinement dues au coronavirus Covid-19, mais vu la situation, sa mise à disposition publique a été avancée.

Il n’est pas simple, en effet, pour les kinés de continuer à suivre des patients confinés, ni pour ceux-ci de s’astreindre correctement et régulièrement aux exercices préconisés. La nouvelle appli gratuite élaborée à Etterbeek, par le Dr Stevens, un médecin généraliste, avec les conseils de divers confrères spécialistes des Cliniques Saint-Luc (UCLouvain), se profile comme une solution intéressante. Son but : aider les kinés à réaliser un suivi à distance de leurs patients pour les encourager à effectuer leurs exercices.

Le kiné prépare grâce à MyMedicoach un programme d’exercices illustré par des vidéos, personnalisable et modifiable dans le temps. Il le communique via l’app aux patients concernés. Il vérifie leur progression, leur propose de nouveaux exercices et leur adresse commentaires et messages d’encouragement. De son côté, le patient renseigne chaque jour son activité sur l’app et laisse des commentaires sur la manière dont sa séance s’est déroulée.

“L’appli est gratuite, pour les kinés comme pour leurs patients. C’est grâce au sponsoring que cette appli est accessible gans frais”, explique le Dr Stevens. « Toutefois, nous développons aussi un module de paiement… dont les kinés pourront bénéficier », précise-t-il.

L’équipe de MyMedicoach avait initialement décidé d’attendre que ce module de paiement, qui doit permettre au patient de rémunérer son kiné pour son suivi à distance, soit installé avant de rendre son appli publique.
Cependant, depuis le début du confinement, la demande pour cette appli s’est faite très pressante. Les kinés réclamaient d’urgence cet outil pour assurer la continuité de leurs soins.

« Nous avons donc finalisé au plus vite le développement du module de paiement qui sera opérationnel à la mi-avril. En raison du confinement auquel nous sommes tous confrontés, il ne serait pas impossible qu’un code INAMI pour le remboursement de la téléconsultation en kinésithérapie soit créé. Ce serait évidemment une excellente nouvelle tant pour les patients que pour les kinés », précise le Dr Stevens.

« L’appli est désormais disponible. Une cinquantaine d’exercices sont en ligne, avec leurs vidéos. Une dizaine d’exercices sont de type « cardio ». Les autres concernent surtout le traitement du mal de dos (lombalgies). D’autres exercices liés à diverses autres pathologies viendront compléter l’application dans les semaines qui viennent », conclut le Dr Jean-Edouard Stevens.

Des recherches sur l’insuffisance cardiaque récompensées par le prix Bernheim

Christian Du Brulle

Artificiële Intelligentie helpt overlevingskansen COVID-patiënten voorspellen

frans

Honden werden al vroeg tijdens de laatste ijstijd gedomesticeerd

frans