Image default
Aarde Geologie Instellingen Samenleving Techno telex

4 ou 58 cm ? L’impact de la fonte de l’Antarctique sur le niveau des mers divise les spécialistes

Christian Du Brulle

Deze inhoud is alleen beschikbaar in het Frans.

Les scientifiques sont globalement d’accord: la fonte de la calotte polaire antarctique (le « facteur antarctique » comme ils le désignent) représente le plus grand risque d’augmentation future du niveau moyen des mers et des océans de la planète. Mais dans quelle proportion ? C’est ici que leurs estimations varient. De 4 à 58 cm d’ici 2100 selon les scénarios et les modèles climatiques et glaciologiques.

Malgré les incertitudes, ces projections sont devenues plus robustes grâce au grand nombre de modèles impliqués. Voilà ce que constatent le glaciologue Frank Pattyn (patron du Laboratoire de Glaciologie de l’ULB) et son collègue Mathieu Morlighem de l’Université de Californie à Irvine, dans l’édition spéciale de la revue scientifique « Science » de ce 20 mars et baptisée « The frozen continent ». Une information publiée voici un mois dans DailyScience.brussels.

Les deux scientifiques s’intéressent aux variations de ces modèles. Ils explorent les mécanismes et les interactions en jeu dans la stabilité future de la calotte de l’Antarctique. Ils examinent également comment les modèles de glace peuvent être améliorés, surtout par rapport aux points de basculement de cette calotte.

« Il est difficile de connaitre les points de basculement, qui vont entrainer une perte de la masse de la calotte Antarctique équivalant à une hausse des mers de plusieurs mètres. Les résultats varient non seulement selon les scénarios d’évolution du climat, mais surtout en fonction des hypothèses choisies dans les modélisations » explique Frank Pattyn. « Les futures améliorations des modèles permettront également de diminuer l’incertitude par rapport à ces mécanismes et interactions de la glace avec l’océan et l’atmosphère, comme l’instabilité marine de l’Antarctique de l’Ouest ou encore des parties de l’Antarctique de l’Est », précise-t-il.

Irrigatie werkt als een koelkast als het te heet wordt

frans

Des pistes pour rendre les nouvelles thérapies géniques accessibles

Christian Du Brulle

Holengravende dino stierf ondergronds en bleef perfect bewaard

frans