Image default
Institutions Education Société telex

Avant le confinement, deux enseignants sur trois ne disposaient d’aucune expérience en matière d’éducation à distance

Dirigée par Jo Tondeur, professeur d’innovation en technologie de l’éducation à la VUB, l’enquête internationale « Readiness for Online Learning » étudie la transition très brutale que connaît actuellement le secteur de l’enseignement en ce qui concerne la formation à distance.

Depuis le début du confinement de la population pour cause de coronavirus, l’enseignement à distance est la règle en Belgique. Les premiers résultats de cette enquête internationale montrent que 60 % des enseignants n’avaient aucune expérience en matière d’apprentissage en ligne avant le confinement.

« Sur la base des réponses de 602 personnes issues de 40 pays différents, nous tirons quelques premières conclusions prudentes », annonce le professeur Tondeur. « La plupart des répondants sont issus de l’enseignement supérieur (58,4 %) et de l’enseignement secondaire (29,4 %). Un premier constat intéressant est que les deux tiers de ces enseignants n’avaient aucune expérience préalable de l’apprentissage en ligne (60,8 %) ».

Il apparaît également que 73,8 % des personnes interrogées ont été contraintes de basculer complètement vers l’éducation en ligne. Dans le cas des enseignants qui avaient déjà travaillé en ligne, la transition semble plus facile.

L’apprentissage en ligne est décrit dans l’étude comme un enseignement dans lequel les matériels, outils et services d’apprentissage sont mis intégralement, ou au moins à 80%, à disposition des apprenants via le réseau internet.

L’enquête est toujours en cours. Les enseignants qui désirent y participer peuvent le faire en suivant ce lien.

 

La VUB s’intéresse à l’impact du coronavirus sur les femmes enceintes et les jeunes mères

frans

Sciences citoyennes: à la recherche des « bourgades »

Christian Du Brulle

Le Pr Blanpain (ULB) et le Pr Loeys (UA), lauréats du prix Francqui

Christian Du Brulle