Image default
TerreCosmosGéologieInstitutionsSmiletelex

Un bolide a-t-il donné naissance à une nouvelle météorite belge?

La caméra de surveillance du réseau FRIPON, installée à Uccle, sur le toit de l’Institut royal d’Aéronomie spatiale de Belgique, a capté vendredi dernier l’image d’un bolide traversant le ciel belge. D’autres caméras de ce réseau, situées aux Pays-Bas, ont également détecté ce météore.

D’après les chercheurs et leurs derniers calculs, il est possible qu’une chute de petites météorites provenant de la fragmentation de ce bolide se soit produite dans une zone comprise entre Termonde et Alost, à 30 km au nord de Bruxelles.

Dès dimanche, sous la direction du Dr Steven Goderis, spécialiste des météorites de la VUB, une équipe s’est rendue sur place, mais elle n’a rien découvert. Une pellicule de neige tombée après la chute potentielle de ces cailloux de l’espace recouvrait la région. Une nouvelle « expédition » devrait être organisée mardi, en collaboration avec l’ULB.

« Les météorites sont des petits morceaux d’astéroïdes qui tombent sur Terre à grande vitesse », précise le Dr Jehin, astrophysicien de l’Université de Liège. « La plupart du temps elles sont très petites et sont détruites dans l’atmosphère sous la forme d’une étoile filante. Parfois, des fragments peuvent arriver au sol ». Les météorites permettent d’étudier la composition des astéroïdes dont elles sont issues. Elles renseignent donc les spécialistes sur l’histoire du système solaire.

Caroline Pauwels, rectrice de la VUB, Docteure Honoris Causa de l’ULB

Christian Du Brulle

Après le confinement, 84 % des personnes restent intéressées par le télétravail

frans

Le nombre de sans-abris à Bruxelles a plus que doublé en 10 ans

Christian Du Brulle