Image default
Terre Biologie Cosmos Economie Europe Médecine Géologie Santé Institutions Société Techno telex

L’ESA recrute de nouveaux astronautes

Qui sera le ou la troisième astronaute belge après Dirk Frimout et Frank de Winne? La question est ouverte. D’autant que l’ESA, l’Agence spatiale européenne, lance à partir du 31 mars prochain, et pour la première fois depuis plus d’une décennie, une campagne de recrutement de nouveaux astronautes européens. La dernière fois, ils étaient 8000 à se porter candidats. Combien seront-ils cette année? Réponse le 28 mai prochain, date limite de dépôt des candidatures.

Dirk Frimout, un ancien chercheur de l’Institut d’Aéronomie spatiale de Belgique, a réalisé sa mission spatiale en 1992, sous les auspices de la NASA, l’Agence spatiale américaine.

Frank de Winne a lui été recruté par l’ESA, à la suite d’une offre d’emploi publiée dans les journaux en septembre 1990. Elle annonçait le recrutement de 10 astronautes. En Belgique 526 candidats y avaient répondu (sur 22.000 au total). Depuis, Frank de Winne a réalisé deux missions en orbite sur l’ISS, la Station spatiale internationale, dont une de longue durée, au cours de laquelle il fut le premier commandant de l’ISS non Russe et non Américain.

La nouvelle campagne de recherche d’astronautes de l’ESA vise à recruter entre 4 et 6 astronautes qui seront engagés par l’ESA et une vingtaine d’autres qui seront versés dans une réserve, et non rémunérés par l’ESA tant qu’une mission spécifique ne leur sera pas assignée.

L’ESA travaille en effet avec divers partenaires internationaux et commerciaux des vols spatiaux pour évaluer la possibilité de faire voler le(s) candidat(s) sélectionné(s) dans le cadre d’une mission sûre et utile de l’ESA à bord de la Station spatiale internationale. Le candidat sélectionné intégrera entretemps la réserve de candidats astronautes de l’ESA.

Intéressé(e)? La première étape passe par une inscription en ligne, sur le site de l’ESA, dès le 31 mars prochain. Le processus de sélection se déroulera en six étapes. Il devrait s’achever en octobre 2022.

L’Otan fait confiance à l’ULB pour élaborer des pansements intelligents

Christian Du Brulle

Scénarios futurs pour la ville de demain

frans

Premiers tours de roues pour la navette automatisée du campus universitaire et hospitalier de Jette

frans