Image default
Entreprises Biologie Santé telex

Le vaccin contre le HPV allonge la vie des patientes traitées pour un cancer du col de l’utérus

Une étude internationale à laquelle a collaboré le « Chirec Cancer Institute », un centre privé du cancer basé à Bruxelles, montre que pour le traitement du cancer du col de l’utérus, la vaccination thérapeutique ciblant le papillomavirus 16 humain (HPV16) pouvait s’avérer intéressant.

Les chercheurs ont testé cette approche de vaccination thérapeutique chez 77 patientes atteintes d’un cancer du col de l’utérus avancé, récurrent ou métastatique, qui recevaient également une chimiothérapie standard. Ils ont constaté que près de la moitié des tumeurs ont régressé avec cette thérapie combinée.

Le groupe de patients présentant des réponses immunitaires induites par le vaccin supérieures à la médiane a vécu plus longtemps. « Cela démontre que la chimio-immunothérapie peut être exploitée au profit des patients atteints d’un cancer avancé », écrivent les chercheurs dans le journal scientifique Science transnational Medicine.

La longueur des télomères influence la sévérité de la Covid-19

Christian Du Brulle

Élevage de tritons à crête en périphérie bruxelloise

frans

Au-delà de 32 degrés, les forêts tropicales vont suffoquer

Christian Du Brulle