Image default
Biologie Médecine Santé Institutions Smile telex

Le Pr Blanpain (ULB) et le Pr Loeys (UA), lauréats du prix Francqui

Les prix Francqui-Collen 2020 sont attribués, pour la recherche fondamentale, au Pr Cédric Blanpain (ULB) et pour la recherche clinique au Pr Bart Loeys (Université d’Anvers). L’annonce a été faite ce lundi matin. Les deux médecins recevront leurs prix des mains du roi Philippe, le 16 décembre prochain, lors d’une cérémonie au Palais des académies de Bruxelles. Le prix Francqui est la plus importante récompense scientifique attribuée en Belgique.

Le Pr Cédric Blanpain est à la tête du Laboratoire cellules souches et cancer de l’ULB (Faculté de médecine). Ce chercheur Welbio a notamment bénéficié de trois bourses européennes de l’ERC, le Conseil européen de la Recherche. Voici cinq ans, il avait été désigné comme lauréat des Prix Quinquennaux du FNRS.

Son groupe de recherche utilise des méthodes de traçage cellulaire et des approches multidisciplinaires pour identifier et caractériser les cellules souches dans différents tissus comme la peau, la glande mammaire, la prostate ou le cœur au cours du développement embryonnaire, de l’homéostasie et de la réparation tissulaire. Il utilise les mêmes approches inspirées de la biologie du développement et des cellules souches pour identifier les cellules à l’origine des cancers et les mécanismes qui régulent la progression de ceux-ci, la dissémination métastatique et la résistance aux traitements anti- cancéreux.
Le scientifique est également à l’origine d’une spin off de l’ULB (Chroma Cure), qui développe des médicaments anticancéreux.

 

Pr Bart Loeys, Université d'Anvers.
Pr Bart Loeys, Université d’Anvers.

Le Pr Bart Loeys, de l’Université d’Anvers, est spécialiste en cardiogénomique. Il est chercheur clinique principal du Fonds pour la Recherche Scientifique – Flandres, au Centre de génétique médicale de l’Hôpital universitaire d’Anvers. Au fil des ans, il est devenu un expert de renommée internationale dans le domaine de la base génétique de la maladie anévrysmale de l’aorte. Il a créé une nouvelle clinique de cardiogénétique à l’hôpital universitaire d’Anvers.

Son équipe se concentre sur les bases génétiques et physiopathologiques de la maladie anévrysmale de l’aorte en utilisant différents modèles de maladie pour l’élucidation fondamentale de la maladie de l’aorte. Il a également créé une nouvelle ligne de recherche qui étudie les cardiomyocytes afin d’élucider la base moléculaire de l’arythmie cardiaque héréditaire.

Archéologie expérimentale : une tête de chat à la manière des anciens Égyptiens

Christian Du Brulle

Santé: l’alimentation industrielle ultra-transformée est moins coûteuse que l’alimentation saine

Christian Du Brulle

Plongée dans les expériences de co-habitat à Bruxelles

frans