Image default
Entreprises Médecine Santé Techno telex

La spin off de l’ULB « Endo Tools Therapeutics » vise l’Amérique

La spin off de l’Université libre de Bruxelles « Endo Tools Therapeutics« , spécialisée dans le développement des dispositifs médicaux endoscopiques pour la gastroentérologie, vise désormais le marché américain. Cette entreprise vient de lever 8 millions d’euros auprès de divers investisseurs afin de soumettre une demande d’enregistrement réglementaire pour ses dispositifs médicaux aux États-Unis auprès de la FDA (Food and Drug Administration) pour l’apposition de tissus mous.

La société va également chercher à obtenir des remboursements dans les pays européens. Ces fonds vont aussi permettre à ETT de poursuivre ses efforts de R&D pour de nouveaux produits et dans de nouvelles indications, de rassembler des données complémentaires sur les performances de ses dispositifs, de développer un réseau de centres d’excellence et d’accompagner la croissance de l’entreprise.

« Compte tenu des performances cliniques de notre dispositif, telles que décrites dans les résultats publiés par les utilisateurs en Europe ces dernières années, nous sommes convaincus que notre technologie s’intègre parfaitement dans les parcours de soins des patients. Endo Tools Therapeutics a reçu le marquage CE pour ses premiers dispositifs médicaux en 2015. En obtenant l’autorisation de la FDA, nous pourrions élargir notre marché aux États-Unis et développer l’adoption de notre technologie par les professionnels de santé », explique Alexandre Chau, PDG d’Endo Tools Therapeutics.

Endo Tools Therapeutics développe des dispositifs médicaux endoscopiques de pointe, mini-invasifs et sans incision, destinés aux gastroentérologues, pour utilisation avec les endoscopes standard.

La société cible des indications qui ne peuvent pas être opérées avec les gastroscopes standard, telles que la suture endoscopique et l’apposition de tissus mous, qui peuvent être nécessaires dans diverses interventions de l’appareil digestif comme les chirurgies bariatriques, le reflux gastro-œsophagien ou la résection endoscopique de pleine épaisseur. Ces traitements peu invasifs peuvent réduire le taux de complications et la durée d’hospitalisation des patients.

Les dinos sortent de confinement

Christian Du Brulle

Surveillance en direct des émissions de gaz des véhicules circulant sur la voie publique

frans

Description d’un lointain cousin des rorquals, découvert à Wommelgem

frans