Image default
MédecineSantéInstitutionsSociétéSmiletelex

La première vague de la pandémie à l’hôpital Érasme: un témoignage photographique

L’Université libre de Bruxelles à Anderlecht, c’est bien entendu la Faculté de Médecine et ses centres de recherche. Mais c’est aussi l’hôpital Érasme et ses 5.000 travailleurs: médecins, soignants, personnel administratif, d’entretien, livreurs, gardiens… Autant de personnes dont le quotidien a été bouleversé au printemps 2020, lors de la première vague de la pandémie de Covid-19.


Le photographe Charles Chojnacki a voulu traduire par l’image le récit que lui faisaient ses connaissances à l’hôpital Érasme. Il a entrepris de dire en photo ce qui se vivait dans les couloirs et les unités de soins, en saisissant ce moment paradoxal « entre une ville vidée de vies et un hôpital en ébullition pour en sauver d’autres ». Rassemblées dans un livre titré « In Vivo », ces images racontent ces deux mois d’immersion et de travail au sein de l’hôpital.


Le photographe souhaite à présent pouvoir offrir un exemplaire de ce livre à chacun des membres de l’hôpital Érasme, pour saluer leur engagement et leur courage quotidien.

Il fait dès lors appel à la générosité du public. Plus question ici d’applaudir à 20 heures. Le grand public pourra également contribuer à ce cadeau au personnel d’Érasme, en acquérant le livre via la plateforme KissKissBankBank. Pour 34 euros, chaque livre commandé permettra d’en offrir un à un membre du personnel de l’hôpital.

Toutes les photos qui illustrent cet article sont de Charles Chojnacki.

Deux facteurs de rechute de l’alcoolisme mis en évidence

Christian Du Brulle

Le documentaire sur Rascar Capac couronné par le prix Jules Verne

Christian Du Brulle

Il y a cent ans, Jules Bordet recevait le Prix Nobel de médecine