Image default
TerreArchéologieBiologieHistoireSociétételex

La KU Leuven et la VUB veulent dresser des arbres généalogiques via l’ADN maternel

Les recherches généalogiques portent généralement sur les branches masculines des familles. Rien d’étonnant à cela: ce sont généralement les pères qui transmettent leur nom à leurs descendants. Le projet MamaMito, un nouveau projet de sciences citoyennes, veut changer cette pratique.

L’objectif est d’établir un arbre généalogique « maternel » dans la partie flamande du pays. Le nom de cette initiative fait bien entendu référence aux mères (« Mama ») mais aussi au patrimoine génétique qui est uniquement transmis par les femmes: l’ADN mitochondrial (« Mito »).

Afin de collecter suffisamment d’ADN mitochondrial, les chercheurs font appel au public. Les personnes qui souhaitent participer à cette recherche ont jusqu’au 31 août 2020 pour s’inscrire.

Les élèves du secondaire dubitatifs face aux conseils de classe participatifs

frans

L’UZ Brussel et le centre de rééducation Inkendaal renforcent leur coopération

frans

Corona: l’impact sur les familles sous la loupe de la Haute École Odisee

frans