Image default
EuropeSantéInstitutionsSociétételex

Journée sans voiture: le calme et l’air pur ont baigné la Région bruxelloise

A Bruxelles, la journée européenne sans voiture du 22 septembre dernier s’est soldée par une amélioration spectaculaire de la qualité de l’air, avec des concentrations de monoxyde d’azote (NO), dioxyde d’azote (NO2) et black carbon inférieures de 70% à 85% par rapport à un jour ouvrable, et de 55% à 70% par rapport à un dimanche moyen, indique Bruxelles Environnement, qui vient de publier son étude sur ce sujet.

L’amélioration de la qualité de l’air était très nette à la station temporaire située à côté de la Place De Brouckère. En considérant la plage horaire de 9h30 à 19h00, on note une réduction de 81% sur les concentrations de NO et de 67% sur les concentrations de NO2, comparativement aux valeurs relevées lors des jours ouvrables pendant la semaine de la mobilité.

Une  forte diminution des niveaux de bruit de fond a également été relevée aux différentes stations de mesure du bruit situées à proximité de voiries par rapport au dimanche précédant l’événement.
Des réductions très marquées (supérieures à 10 dB(A)) ont été enregistrées pour les stations situées à proximité d’autoroutes : en bordure de la E411 à Auderghem et à proximité de la E40 à Woluwe-Saint-Lambert.

Une molécule d’origine végétale pour lutter contre l’insuffisance cardiaque

Christian Du Brulle

La pollution de l’air à Bruxelles frappe plus durement les personnes socialement vulnérables

frans

Un lipide favorise la multirésistance aux antibiotiques

Christian Du Brulle