Image default
Terre Biologie Europe Société telex

En Flandre, des loups s’en prennent aux animaux sauvages et domestiques

L’Institut de recherche sur la nature et la forêt (INBO), à Bruxelles, a réalisé au cours des premiers mois de l’année des analyses ADN sur des animaux morts, découverts en Flandre, et qui pourraient avoir été tués par un loup.

Depuis janvier, cinq moutons et deux daims morts ont en effet été signalés à l’INBO. Par ailleurs, un loup a été filmé le 31 mars à Herentals et photographié le même jour à Rijkevorsel et Wiekevorst (Heist-op-den-Berg). Il avait aussi été filmé quelques jours plus tôt, 100 km plus au nord, à Buurmalsen (Pays-Bas), au sud d’Utrecht.

Les analyses montrent que le soi-disant loup de Bekkevoort n’est pas un loup, mais un chien errant. C’est lui qui a tué deux moutons et qui en a blessé deux autres. Toutes les autres victimes ont par contre bien été tuées par des loups.

BSI-studie onderzoekt hoe Brussel aantekkelijker kan worden voor geavanceerde diensten

frans

Eén op vijf scholieren experimenteert met zelfverwonding

frans

Sciences citoyennes: quel air respire-t-on à Bruxelles ?

Christian Du Brulle