Image default
Histoire Institutions Société

En trente ans, les Bruxellois ont rajeuni

Perspective.brussels, le Centre d’expertise régional et initiateur de la stratégie de développement du territoire de la Région de Bruxelles-Capitale, s’est intéressé à l’évolution de la pyramide des âges dans la Région au cours de ces trente dernières années.

Premier constat en comparant les pyramides des âges de 1989 (lors de la création de la Région de Bruxelles-capitale) et 2019, la population de la Région bruxelloise a rajeuni!

« En 1989, la pyramide avait une forme plutôt rectangulaire. À présent, elle se rapproche d’un triangle à double base », souligne Perspective.brussels.

Pyramide des âges, Bruxelles, 1989. © Perspective.brussels
Pyramide des âges, Bruxelles, 1989. © Perspective.brussels

« La Région compte aujourd’hui plus de personnes autour de la trentaine et de jeunes enfants qu’à ses débuts. Ces deux catégories de population ont particulièrement augmenté entre 2007 et 2012, lors du boom démographique qu’a connu la Région. Cette augmentation résulte des échanges avec l’étranger et concerne particulièrement les jeunes autour de la trentaine, donc en âge de fonder une famille ».

Pyramide des âges, Bruxelles, 2019. © Perspective.brussels
Pyramide des âges, Bruxelles, 2019. © Perspective.brussels

Par ailleurs, en 1989, la Région bruxelloise comptait beaucoup plus de femmes que d’hommes. Aujourd’hui, cet écart s’est réduit. C’est particulièrement le cas aux âges avancés.

La forêt de Soignes cache des vestiges préhistoriques sous ses racines.

Christian Du Brulle

Le bois de la Cambre: avec ou sans autos?

frans

Deux innovations digitales au service de la biodiversité récompensées par un prix international

Christian Du Brulle