Image default
Biologie Santé Société telex

En Belgique, 8,4 % des professionnels de la santé ont développé des anticorps contre le SARS-CoV-2

Christian Du Brulle

Début mai, 8,4 % des professionnels de la santé travaillant dans les hôpitaux belges avaient développé des anticorps contre le SARS-CoV-2, le virus responsable du COVID-19. Voilà ce que montre une étude de l’institut belge de santé Sciensano (Bruxelles) et de l’Institut de Médecine Tropicale à Anvers réalisé sur base de 785 échantillons de sang prélevés entre le 6 et le 10 mai derniers.

Ces échantillons sanguins ont été prélevés chez des professionnels de la santé actifs dans les hôpitaux belges. « 80% de ces professionnels exercent une profession paramédicale et 20% d’entre eux sont des médecins », précisent les deux institutions scientifiques dans un communiqué. « La moitié d’entre eux a plus de 39 ans (la personne la plus jeune est âgée de 20 ans, la plus âgée de 67 ans) et la majorité des personnes testées étaient des femmes (80 %).  Le personnel testé provenait aussi bien d’unités COVID que d’unités non-COVID.

Autre information issue de cette étude: 90 % des participants qui présentent des anticorps ont rapporté avoir éprouvé au moins un symptôme du COVID-19 depuis le début de l’épidémie. Les professionnels de la santé ont développé 2 fois plus d’anticorps contre le COVID-19 que la population adulte saine, « où l’on observe que 4,3 % des personnes a développé des anticorps, selon l’étude effectuée avec la Croix-Rouge », indique Sciensano.

L’Union européenne compte sur les jeunes professionnels des médias pour stimuler l’innovation dans ce secteur

frans

Campagne de sensibilisation sur la dépression post-partum

frans

L’expédition de l’ULB et de la VUB en Antarctique a permis la découverte de 8 kilos de météorites

frans