Image default
Institutions Politique Société telex

Le confinement a dopé la culture « en ligne »

Pendant le confinement, de nombreux amateurs de culture ont trouvé leur bonheur… en ligne. C’est ce qu’indique l’étude commanditée par l’ASBL bruxelloise publiq et par museumPASSmusées sur la participation des citoyens à des événements culturels.

L’étoffement de l’offre en ligne a ainsi rendu certains groupes d’amateurs plus accessibles, comme les parents avec de jeunes enfants, les personnes à mobilité réduite…

Mais si l’intérêt pour les offres en ligne est élevé, avec plus de 60 % d’utilisateurs satisfaits pour pratiquement toutes les formes de culture, l’enquête montre aussi que la participation à des événements culturels en ligne a généralement été limitée à une utilisation ponctuelle ou sporadique. Les personnes qui travaillent à domicile indiquent qu’après une journée entière passée derrière un écran d’ordinateur, elles préfèrent des activités déconnectées, comme lire un livre, écouter la radio ou faire de la musique.

Le public attend aussi avec impatience la reprise d’une offre culturelle plus classique. Il attache une grande importance à « vivre la culture dans la vie réelle ». L’aspect social de l’expérience culturelle (en famille, avec des amis, etc.) reste important pour plus de la moitié des personnes interrogées, lesquelles jugent aussi les alternatives en ligne peu satisfaisantes à ce propos.

L’étude complète est accessible ici (en néerlandais uniquement).

Le CO des incendies australiens fait le tour de la planète

Christian Du Brulle

La Justice malmenée par le coronavirus

Christian Du Brulle

Les égouts bruxellois sont une mine d’or

frans